Bertrand Burgalat Variations Mixtape

Ce soir à 21h, nous aurons le plaisir d’accueillir Bertrand Burgalat sur notre antenne pour une mixtape exclusive à l’occasion de la sortie de son dernier album « Les choses qu’on ne peut dire à personne » et de sa version remixée « Variations »

Diffusions sur radiomeuh: mercredi 15 novembre à 21h et dimanche 19 novembre à 18h.
(La Mixtape sera disponible prochainement sur notre Mixcloud)

Comme on lʼa dit de Coco Chanel, Bertrand Burgalat est un irrégulier, une personnalité dʼun calibre insolite qui nʼappartient à rien, se tient à la périphérie des genres reconnus où il secrète son univers propre. Artiste polymorphe, ce musicien est à la fois auteur, compositeur, arrangeur, interprète, producteur, chef de bande et agent dʼinfluence. Ses pairs lʼadmirent, le respectent, en font leur banque de données. Il a croisé les chemins d’Alain Chamfort, Philippe Katerine, Mick Harvey, Supergrass, Robert Wyatt ou Marc Lavoine.

En vingt-cinq ans, Bertrand Burgalat a travaillé sur plus de 200 albums comme producteur, arrangeur, compositeur ou musicien.

Dès ses premières tentatives en studio Burgalat réalise qu’il doit compter sur ses propres forces : il lui faut, pour que ses projets hors-normes voient le jour, fabriquer les outils lui permettant dʼavoir un contrôle complet sur les différents aspects de son travail et de
produire les projets qui lui tiennent à cœur.
En 1995, Bertrand Burgalat crée donc le label Tricatel, une principauté non-alignée, indépendante et souveraine, une aventure collective aussi, où il produit les projets les plus éclectiques.

Tricatel est un hommage élégant et léger à la singularité et à l’esprit de groupe : équipes de musiciens, de paroliers (Pascal Mounet, Matthias Debureaux, Elisabeth Barillé…), de réalisateurs (Kuntzel et Deygas, Daniel Klein, Serge Bozon, Benoît Forgeard).
Sinueuse et fantasque, sa ligne éditoriale est inclassable : Burgalat fabrique des disques comme on offre des cadeaux. Le label répare des oublis (André Popp, David Whitaker), fait la part belle aux écrivains (Michel Houellebecq, Jonathan Coe, Jean- Jacques Schuhl), lance des groupes (A.S Dragon, Les Shades, et plus récemment Catastrophe et le virtuose Chassol), produit des musiciens secrets (April March, Count Indigo, Etienne Charry, Burgalat lui-même). Des artistes qui nʼappartiennent à rien, qui se tiennent à lʼécart et quʼon méconnaît.

Menant une guerre du goût, Tricatel organise, à la fin des années 90, des lundi musicaux au Bowling de lʼEtoile. On y écoute une musique choisie, sans distinction de bon ou de mauvais goût, rock, hip hop, soul, musique électronique, tout, sauf le tapis de house qui colonise alors les night-clubs.
Le chatoyant catalogue comporte à ce jour plus d’une cinquantaine d’albums et presque tout autant d’EP et de maxis.
A découvrir sur le site http://tricatel.com/site/

Concernant son actualité son dernier album « Les choses qu’on ne peut dire à personne » est donc dans les bacs (ici) et « Variations » le disque de remixes et reprises du nouvel album par Catastrophe, CHASSOL, Cvd, Dr Strong, Michael Garçon, La Noblesse, Pieuvre Convex, Prieur de la Marne et Yuksek est en écoute sur toutes les plateformes sur ce lien https://idol.lnk.to/Variations

Vous aimerez aussi :