Jeremy Jay

On tient avec Jeremy Jay, notre ptite perle pop en cet fin d'hiver.

Avec « Slow dance  » sur le label K Records ce jeune américain un brin dandy nous plonge vite dans un son et un univers qui lui est propre, une sorte de pop-garage ressortie de nul part et qui va beaucoup tourner sur notre antenne.

Ecoutez:


Notez aussi que les français de Chinese man records sortent leurs 2eme album  » the groove sessions vol2 »
C'est bon ça 🙂

Vous aimerez aussi :

Une réflexion sur « Jeremy Jay »

  1. ouai jeremy est pas mal ainsi que son 1 er disque (surtout le vieux gros son du disque)

    ps: le dernier ghinzu est une turie

Les commentaires sont fermés.