Le Yeah Are Family

Le Yeah Are Family est la rencontre entre la musique, le bon vin et la cuisine gastronomique. La première session aura lieu le 09 octobre prochain au Domaine du Clos des Tourelles à Gigondas (propriété de la Famille Perrin) et porte haut et fort les valeurs du Yeah : partage créatif et artistique, partage dégustatif autour des vins et de la nourriture.

À partir du 30 septembre Nova Materia à la teinte électronique, Gaspar Claus violoncelliste contemporain et LAAKE pianiste envoûtant, deviendront résidents du domaine, afin de produire une création artistique inédite.

En plus de vivre ensemble les artistes seront accompagnés du chef étoilé Laurent Deconinck et de vignerons de la vallée du Rhône afin de découvrir les richesses viticoles et culinaires qu’ils ont a offrir.
Le but étant de mêler différentes sources d’inspiration pour créer un concert et une soirée unique.

L’équipe du Yeah nous donne donc rdv le 09 octobre 2019 pour partager cette création. La première partie sera assurée par le groupe SuperHomard. La Famille Perrin sélectionnera ses meilleures vins pour l’occasion, tandis que le chef étoilé Laurent Deconinck s’occupera de régaler nos papilles.

La billetterie est ouverte sur festivalyeah.fr
Pour les locaux, les places seront disponibles au NEZ à Gigondas.
Tarif 25 €. Places limitées.

Retour sur la line up

Artistes en résidence 

GASPAR CLAUS 

Gaspar Claus est un violoncelliste tout-terrain qu’on pourrait qualifier d’héritier hérétique de l’exemplaire Tom Cora avec lequel il partage cet alliage du populaire et du savant, de la mélodie et du boucan ainsi qu’une gourmandise tous azimuts .Habitué du Festival Yeah! Aucun doute qu’il fera à nouveau vibrer le Clos des Tourelles avec ses nouveaux compagnons de jeux musicaux.

NOVA MATERIA 

Un des coups de coeurs de l’édition 2019 du Festival Yeah!, autant artistique que humain, Nova Materia est le duo formé par la Française Caroline Chaspoul et le Chilien Eduardo Henriquez. Associant rock et électronique, leur musique incorpore des sons inouïs générés par des matières premières brutes et minérales (métal, pierres) pour créer un univers à la fois hyper-dansant et onirique, qui captive déjà aussi bien festivals et clubs que le monde des arts plastiques et de la performance.

 LAAKE 

Comme Nova Materia, LAAKE a fait fondre les coeurs et les oreilles de la dernière édition du Festival Yeah! Sa musique gravite dans des eaux troubles où la sensualité devenue animale percute les nappes électroniques dirigées par une voix suave et un piano obsédant. On y croise de foudroyantes et mélancoliques parties de piano classique, le spleen de machines acerbes et même le fond d’un club techno crasseux sorti du néant. 

Première partie 

Le SuperHomard

Autant inspiré par la pop sixties psyché, les musiques de films composées par Ennio Morricone ou John Barry et le rétrofuturisme façon Broadcast, Le SuperHomard a réussi à combiner magistralement toutes ses influences. Le groupe avignonnais avait réchauffé les caves du Château pendant le Yeah! 2017, et entraînera le public du Clos dans son monde féérique rempli de notes de mellotron, de cordes suaves et de basse rebondie.

Vous aimerez aussi :